Les chefs invités

Quentin Hindley

 

Quentin Hindley s’est formé au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris (CNSMDP) auprès du chef d’orchestre hongrois Zsolt Nagy. Il a reçu entre 2007 et 2012 les premiers prix de direction d’orchestre, d’orchestration, d’analyse, avant de se perfectionner avec Pierre Boulez, Paavo et Neeme Järvi, Susanna Mälkki, Jorma Panula et Michail Jurowski.

La saison 2014-2015 aura marqué une étape importante dans la carrière du jeune chef : concerts d’abonnement avec l’Orchestre National de Lyon et le pianiste Alexandre Tharaud, pour sa dernière saison en tant que chef résident, assistant de Leonard Slatkin ; débuts avec l’Orchestre National de Lille («Gestes précis, battue fluide, main gauche libérée d’une métrique difficile et large panorama de contrastes, tous saisissants » – Crescendo-Magazine), l’Orchestre National du Capitole de Toulouse, l’Orchestre Symphonique de Bretagne, l’Orchestre Symphonique de Mulhouse, l’Orchestre Philharmonique de Marseille et l’Orchestre Régional de Basse-Normandie. Il a également été l’invité de l’Opéra de Lyon, en ouverture de la prestigieuse Biennale de la Danse. Plus récemment, le festival d’Aix-en-Provence l’a accueilli pour un travail d’assistant sur la première française du nouvel opéra pour enfants « Le Monstre du Labyrinthe » du compositeur britannique Jonathan Dove, donnée par l’Orchestre des Jeunes de la Méditerrannée sous la direction de Sir Simon Rattle.

Quentin Hindley ouvrira la saison 2015-2016 de l’Orchestre National de Lille avec deux concerts d’abonnement, puis l’Orchestre de Pau Pays de Béarn avant de rejoindre l’Orchestre de Chambre de Paris et l’Orchestre d’Avignon pour ses débuts avec ces formations. Soucieux de transmettre la musique au plus grand nombre, et notamment aux plus jeunes, Quentin Hindley est régulièrement sollicité pour des concerts ‘Jeunes Publics’ et ce n’est donc pas un hasard si l’Opéra de Lille l’a invité en juin 2016 pour la première reprise du Monstre du Labyrinthe.

Au-delà des frontières françaises, Quentin Hindley a travaillé – entre autres – avec le Sinfonietta de Berlin, l’Orchestre Symphonique de Miskolc en Hongrie et l’Orchestre Philharmonique Janáček République tchèque. Il est également l’invité du Festival de Musiques Sacrées de Fribourg à l’automne 2015, pour un concert autour de l’œuvre de Thierry Escaich.

Altiste de formation, il a longtemps travaillé au sein de l’Orchestre de l’Opéra National de Paris. 

Marc Soustrot

 

 

Marc Soustrot manages the great feat of making the orchestral music, which blossoms out of its own unique world under his hands, serve the singer's sphere." - Frankfurter Neue Presse

Marc Soustrot is considered a specialist of French orchestral literature. He is also well-known for his deep involvement in contemporary music, which he has cultivated since the beginning of his career. He has been the chief conductor and artistic director of the Orchestre Philharmonique des Pays de la Loire (1976–1994), the Beethoven Orchester Bonn (1995–2003) and Het Brabants Orkest Eindhoven (1996–2006). He has been chief conductor of the Malmö Symphony Orchestra since the 2011/12 season and has led the orchestra in concerts in Sweden as well as on international tours. In addition, he has just recently taken on the position as chief conductor of the Aarhus Symphony Orchestra from the 2015/16 season onwards. The Danish city of Aarhus has been named European Capital of Culture in 2017.

As a guest conductor, Soustrot has worked with the Staatskapelle Dresden, Munich Philharmonic, Bamberg Symphony, English Chamber Orchestra, Danish Radio Symphony Orchestra, Real Orquesta Sinfónica de Sevilla, Filharmonie Antwerpen, Residentie Orkest Den Haag and the Philharmonic Orchestras of Copenhagen, Stockholm, Oslo, Helsinki, Luxembourg, Barcelona and Tokyo.

Marc Soustrot has conducted on a number of prize-winning CDs and is currently recording the complete symphonic work of Camille Saint-Saëns with the Malmö Symphony Orchestra for Naxos. In 2008, he was honoured with the title of Chevalier de la Légion d’Honneur.

Born in Lyon, Soustrot studied trombone and piano at the Conservatoire de Lyon until 1969, when he began training as a conductor with Manuel Rosenthal in Paris.

 

© 2016 Orchestre de chambre Occitania

  • facebook oco