À propos

Une rencontre humaine, une passion commune

OCO photo couverturejpg_edited.jpg

Bernard Soustrot et les musiciens de l’Orchestre de Chambre Occitania Une affaire de cœur … et de sens !

 

Quand Bernard Soustrot a pris l’initiative en 2015 de créer l’Orchestre de Chambre Occitania (OCO), ce n’est pas pour accroître sa renommée de grand soliste ni pour ajouter une ligne à son curriculum vitae déjà bien dense de trompettiste à la renommée internationale.

 

Il a choisi de quitter son cadre habituel et parfaitement maîtrisé du monde des concerts de musique classique et tout en continuant à s’impliquer profondément dans la vie musicale régionale, il a décidé de laisser émerger son envie profonde d’aborder une nouvelle aventure humaine, collective celle-là !

 

Pourquoi, en effet, se lancer dans une aventure aussi complexe, aussi lourde à gérer, lui qui, dans le fond, n’avait plus rien à prouver en termes de réussite et de succès dans la carrière musicale ? Pourquoi avoir choisi de quitter sa « zone de confort » comme on le dit aujourd’hui ? Par désir d’entamer sur le tard une carrière de chef d’orchestre ? Pour prouver et se prouver qu’il était capable de réussir là où tant d’hommes et de femmes de talent échouent ? Pour lutter résolument contre une forme d’inquiétude qui planait déjà sur les acteurs culturels confrontés à une raréfaction des subventions publiques et qui, aujourd’hui plus que jamais, en pleine pandémie du COVID-19, renforce leurs sentiments de précarité et d’incertitude vis-à-vis de l’avenir ?

 

Quand cette question de savoir pourquoi il créait l’Orchestre de Chambre Occitania lui est posée, il persiste, comme en 2015, à balayer toutes ces interrogations d’un grand sourire et résume cette belle aventure du seul beau nom de partage.

Pour Bernard Soustrot, en effet, en tant que Directeur Artistique heureux de l’OCO, plus le partage est large, plus le partage est riche.

 

En somme, sa devise pourrait être :

« Quels que soient les aléas il faut être capable de partager davantage … pour partager plus ! »

Cet Ensemble, créé il y a près de six ans, accueille en son sein de jeunes musiciens issus des grands conservatoires – Paris, Lyon ou l’ISDAT de Toulouse – ou de grandes formations étrangères d’Allemagne ou d’ailleurs. Ces jeunes musiciens qui pourraient presque tous être ses enfants, Bernard Soustrot les considère, avant tout, comme des collègues dont il respecte et admire le talent.

 

A l’Orchestre de Chambre Occitania, formation de 12 instrumentistes, il n’y a pas de Chef d’orchestre puisque la violon solo Anne Gallo-Selva, assure la Direction. En tant que leader, elle dirige ses collègues, chaque musicien regardant attentivement le travail de l’autre et cela crée une formidable cohésion artistique qui s’est doublée d’une vraie entente amicale. C’est grâce à cette exceptionnelle harmonie musicale et humaine que les musiciens d’Occitania font entendre leur singularité.

 

Depuis près de six ans, l’Orchestre de Chambre Occitania, formation stabilisée de douze jeunes musiciens, tous très disponibles, animés par un immense désir de faire de la « belle ouvrage » mettent en avant la beauté du son tout en conservant une forme de liberté et de créativité joyeuse.

Et le succès public est au rendez-vous…

 

L’Orchestre de Chambre Occitania collabore avec de grands solistes internationaux, Richard Galliano, Juliette Hurel, Isabelle Moretti, Anaïs Constant, ainsi que la jeune génération, Constant Després et d’autres : tous sont heureux de porter la musique avec l’OCO et apprécient la qualité de celui-ci.

 

Fidèle partenaire du Festival Abbayes en Occitanie depuis cinq saisons avec les différents comités interprofessionnels viticoles ainsi que la Fondation du patrimoine, l’Orchestre de Chambre Occitania rayonne et porte la culture musicale en France, mais aussi à l’internationale.

 

 

Bernard Soustrot

L'Orchestre de Chambre Occitania est soutenu par la SPEDIDAM, RADICI, TMR, LA REGION OCCITANIE, LE DEPARTEMENT 31

unnamed-3.jpg